Les rituels du mariage en Inde

Les rituels du mariage en Inde

À travers le mariage indien, on retrouve une véritable identité culturelle. La cérémonie de célébration renferme de riches coutumes ancestrales qui fascinent les touristes. Pour les hindous, il s’agit d’une cérémonie très sacrée. Le respect des rites comme celui de la dot est incontournable. 

Le déroulement du mariage en Inde

mariage-inde.jpg
Il est de coutume en Inde de faire appel à des entremetteuses ou à un réseau d’amis pour trouver le conjoint idéal. Cela est suivi par la rencontre des deux familles ou la cérémonie de nichayadartham. Pour ce qui est de la cérémonie de célébration de mariage surnommé kalianon, elle est dictée par les textes sacrés : les vedas. Pour ce qui est de la tenue des mariés, la mariée est habillée d’un sari rouge accompagné par des bijoux traditionnels, le marié porte un vêti blanc, un chandail blanc et un chapeau de mariage. Toutefois, cette tenue de mariage en Inde varie en fonction des régions.
Une cérémonie de mariage indien est très théâtrale et se déroule donc de plusieurs étapes. Parmi les plus marquants figure la cérémonie de la bague où le fiancé offre une bague en or au frère de son épouse. Le rite des jets de fleurs et le rite de thâli sont aussi caractéristiques d’un mariage en Inde. La cérémonie est clôturée par la remise de la kayana vevu et le mama à l’époux. 

La tradition de la dot


La tradition de la dot marque aussi les mariages indiens. La dot fait référence à l’ensemble de prestations en nature ou en espèce réunies par la famille de la mariée pour le futur mari et sa famille. La tradition veut que plus la famille du mari soit influente, et plus la dot est élevée. De plus, un ainé vaut plus que ses autres frères. Cette coutume hindoue est peu appréciée par les Occidentaux. Ils voient à travers la dot, un accessoire pour tuer les femmes hindoues.